Le mot de la semaine : allégorie

Allégorie


Le mot allégorie (αλληγορια), allégorie, de allos (αλλος), autre, et agoreo (αγορευω), parler en public.

Il s’agit d’un élément de style qui introduit une image, un tableau, ou un être vivant. Dans ce dernier cas, on parle de personnification.

  • Exemple :
    la Faucheuse pour la mort

On confond souvent l’allégorie avec la métaphore. Une métaphore peut être prise au pied de la lettre contrairement à l’allégorie.

L’allégorie, par sa complexité, possède souvent un sens caché plus ou moins réservé à des initiés comme dans les fables ou encore Le Roman de la Rose.

De même dans les mythes (celui de la Caverne, Platon, La République, livre VII) ou les religions, on peut distinguer le sens littéral du sens allégorique.

  • Exemples d’allégories :

Bon chevalier masqué qui chevauche en silence,

Le Malheur a percé mon vieux cœur de sa lance. 

Verlaine, Sagesses.

         Le malheur devient par allégorie un chevalier meurtrier

 

Mon beau navire ô ma mémoire

Avons-nous assez navigué

Dans une onde mauvaise à boire

Apollinaire, La Chanson du mal aimé.

            La mémoire devient par allégorie un navire sur des eaux insalubres


Le mot de la semaine dernière : gradation

*

Retrouvez Périclès, l'un des plus grands orateurs de tous les temps, dans Je m'appelle Aspasie (Prix du Rotary International et sélectionné pour le Prix du Sénat).

Abonnez-vous à la Newsletter…

L'auteur : Franck Senninger

Franck Senninger est écrivain et médecin. Il écrit plus particulièrement des romans (Prix Littré, Prix du Rotary international, sélection au Prix Tangente de lycéens 2022), des nouvelles (Prix Cesare Pavese), des ouvrages de psychologie et de vulgarisation médicale. Ses livres sont actuellement traduits en italien, espagnol, portugais, polonais et en arabe. Il est membre de l'Académie Littré et ancien président du jury français du Prix Cesare Pavese (Italie). Il est aussi journaliste pour La Voce, le magazine des Italiens en France et cofondateur du Cercle Leonardo da Vinci, une association qui réunit les fils et amis de l'Italie. Il donne régulièrement des cours à l'Université Inter-Âge de Créteil et à l'Université Paris-Est Créteil. Petit-fils de philosophe, trois générations de médecins l'ont précédé ce qui explique sans doute son attrait partagé pour la plume et le stéthoscope.

6 Replies to “Le mot de la semaine : allégorie

  1. Merci, tout est très bien expliqué avec de très bons exemples !
    Est-ce une allégorie ?
    « Pierre qui roule n’amasse pas mousse »

  2. L’Antiquité est un puit sans fond, qui contient d’innombrables trésors cachés…Merci de les débusquer et les partager, et de venir ainsi nuancer la modernité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.