Livre Santé : Abord clinique des troubles du sommeil

Pour mieux connaître ce temps où l'on passe un tiers de notre vie…

Qu’ils soient évoqués spontanément par le patient ou recherchés par le médecin, les troubles du sommeil sont très répandus. Il s’agit parfois d’un symptôme de mal-être mais aussi, souvent, d’une maladie à part entière. Aussi la médecine du sommeil est-elle une discipline très transversale, proche de la médecine interne. C’est que pendant le sommeil, le temps se réorganise, le psychisme se reconstruit, la personne recouvre ses forces physiques et l’organisme secrète un certain nombre d’hormones.

Dans la solitude de la nuit l’inconscient cherche à se libérer, les désirs s’expriment dans des rêves ou se réfrènent en de terrifiants cauchemars. Parfois, le sommeil se refuse sans que rien n’y fasse. Alors la plainte parvient aux oreilles du médecin. La tentation est alors grande de prescrire un somnifère ou un « remontant ». Pourtant, bien souvent, les troubles du sommeil sont la traduction d’une maladie sous jacente, d’une souffrance ou encore l’un des effets secondaires d’une thérapeutique mise en place pour une autre pathologie.

Cet ouvrage, se veut volontairement pratique, avec des exemples concrets de façon à constituer un outil avec nombre d’adresses utiles et d’explications en annexe pour mieux cerner ces maux, mieux les situer au sein d’une nosologie et mieux les traiter.

Sortie le 13 février 2017

Dans toutes les librairies physiques et virtuelles

Introduction

Pour peu que le médecin les recherches, les troubles du sommeil sont légion dans un cabinet médical, toutes spécialités confondues. Subjectifs ou objectifs, primitifs ou secondaires, à type d’insomnie ou au contraire d’hypersomnie, ils témoignent de toute façon d’une souffrance de l’individu, voire d’une pathologie primitive ou secondaire.

L’intérêt du corps médical pour les pathologies nocturne s’est développé ces dernières années avec les possibilités d’enregistrement du sommeil, sans cesse plus performantes et miniaturisées. Néanmoins, pour beaucoup de patients ce monde de la nuit revêt un aspect parfois maléfique, toujours mystérieux ; un monde à part.

Déjà pour les Grecs, la nuit est fille du Chaos, elle engendrera Hypnos – le sommeil –, et Thanatos – la mort –. Elle est la terre des angoisses, des rêves, de la tendresse – ou du manque de tendresse – de la tromperie. C’est dans ce laps de temps que le temps s’organise, s’élabore, avec son lot de décision, de conspiration, ne dit-on pas que la nuit porte conseil ? Pour les Celtes et notamment les Gaulois, la journée se compte à partir de la nuit. Ce monde des ténèbres est aussi celui des idées noires, des cauchemars, de l’inconscient qui cherche à se libérer. Elle est le contraire du vide, dans l’obscurité l’être se retrouve confronté à lui-même avec ses rêves et ses désillusions.

Il n’est pas étonnant alors que tant de personnes souffrent, dans le silence de la nuit, de troubles du sommeil. Parfois la plainte parvient aux oreilles du médecin.

Ce livre constitue un outil pour mieux l’entendre et mieux la traiter.

L’insomnie

En France, près d’une personne sur deux se plaint de difficultés d’endormissement, et 41% de nuits trop courtes à son gré. Si l’on considère ces deux troubles ensemble sept personnes sur dix déclarent les ressentir régulièrement.

Le temps de sommeil diffère suivant les pays. C’est en Malaisie que l’on dort le moins en (6h36mn) et en Hollande que l’on dort le plus (7h32mn). En France le temps moyen de sommeil correspond à 7h10mn.

Toutefois, à l’échelle individuelle, le temps de sommeil se modifie lui aussi avec les années :

– L’individu met plus de temps à rejoindre le royaume de Morphée ;

– Il y reste moins longtemps ;

– L’efficacité du sommeil diminue, c'est-à-dire que ce dernier devient de moins en moins « rafraîchissant » ;

– Le temps de sommeil lent profond, si nécessaire à la réparation physique, diminue ;

– Le temps pour arriver au sommeil paradoxal, celui des rêves et de la réparation psychique, augmente ;

– Relativement au temps de sommeil, la proportion passée en sommeil paradoxal diminue ;

– Le nombre d’éveils intra-sommeil, c'est-à-dire pendant la durée d’endormissement augmente de façon quasi exponentielle ;

On comprend alors que de nombreuses personnes se plaignent de mal dormir. Reste à savoir à partir de quel moment l’individu entre dans la pathologie.

Le temps de sommeil moyen est de 7h10mn en France. Il varie selon les individus et avec les années.

Sommaire

A CHAQUE AGE SON SOMMEIL

INSOMNIE

SYNDROME D'APNEES DU SOMMEIL

SYNDROME DES JAMBES SANS REPOS

MOUVEMENTS PERIODIQUES DES JAMBES

HYPERSOMNIE

TROUBLES DU RYTHME DU SOMMEIL

LE TRAVAIL POSTE

PARASOMNIES

SPORT ET SOMMEIL

Le rêve est la littérature du sommeil
Jean Cocteau

L’insomnie est une illusion de feignant.
Daniel Pennac

Article dans le journal Atlantico sur le décalage horaire

Article dans le journal Atlantico sur le décalage horaire

ITW dans Atlantico sur comment s’adapter aux décalages horaires

L'auteur : Franck Senninger

Franck Senninger est écrivain et médecin. Il écrit plus particulièrement des romans (Prix Littré, Prix du Rotary international, sélection au Prix Tangente de lycéens 2022), des nouvelles (Prix Cesare Pavese), des ouvrages de psychologie et de vulgarisation médicale. Ses livres sont actuellement traduits en italien, espagnol, portugais, polonais et en arabe. Il est membre de l'Académie Littré et ancien président du jury français du Prix Cesare Pavese (Italie). Il est aussi journaliste pour La Voce, le magazine des Italiens en France et cofondateur du Cercle Leonardo da Vinci, une association qui réunit les fils et amis de l'Italie. Il donne régulièrement des cours à l'Université Inter-Âge de Créteil et à l'Université Paris-Est Créteil. Petit-fils de philosophe, trois générations de médecins l'ont précédé ce qui explique sans doute son attrait partagé pour la plume et le stéthoscope.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.