Mes conseils santé dans La Voce de février 2022 (Franco Berneri-Croce)

Je réponds aux questions santé des lecteurs de La Voce sous mon pseudonyme de journaliste (Franco Berneri-Croce)

On entend partout qu’il faut faire de l’exercice physique. Quelle activité conseillez-vous et combien de temps ? J’ai des douleurs aux genoux et mes capacités sont assez limitées (Dominique 78)

Combien de pas

Les bienfaits que vous pouvez retirer de l’exercice physique régulier sont multiples. Pour cela il n’est pas besoin de faire du sport. Pour plus de clarté, nous parlerons du nombre de pas nécessaires par jour pour se maintenir en bonne santé et de leur correspondance en temps passé à marcher.

Tout d’abord, soulignons que la marche n’est pas la seule activité à être bénéfique. La natation, le vélo… sont tout aussi indiqués même si la marche est la plus simple et la plus accessible.

On considère que la fourchette optimale de marche se situe entre 2340 pas et 3240 pas quotidiens soit entre 26 minutes et 36 min par jour. J’insiste sur le mot « quotidien ». Mais, me direz-vous, on lit souvent qu’il faut 10.000 pas par jour. Personnellement, je me méfie toujours des messages qui confondent performance et efficacité et qui conduisent davantage à une démotivation qu’à prendre soin de son corps.

De nombreuses études montrent que la fourchette indiquée donne de bons résultats, sans qu’il soit interdit de marcher davantage.

Quels bénéfices pour la santé peut-on retirer de l’exercice physique ?

…un Homme tombe en état de maladie comme le résultat du manque d’exercice… (Aristote)

L’activité physique agit sur plusieurs organes et par conséquent sur la santé de l’individu.

Sur l’immunité

Il existe deux sortes d’immunité, l’innée et l’acquise. La première consiste dans nos globules blancs, les polynucléaires, ceux qui détruisent les microbes en les digérant. L’activité physique a une action très positive sur cette immunité, mais aussi sur celle que l’on acquière au contact des microbes en gardant en mémoire leur structure grâce aux lymphocytes.

Sur le système cardio-vasculaire

L’activité physique diminue la tension artérielle, augmente la puissance du cœur, diminue la formation des plaques d’athérome qui sont à l’origine des infarctus et des accidents vasculaires cérébraux.

Sur le poids

On estime que 70% des personnes qui ont perdu du poids le reprennent dans les 5 ans et 90% des personnes le reprennent dans les 7 années qui suivent. Pourquoi cela ? À cause de la sédentarité. Lorsqu’on perd du poids, on brûle moins de calories et donc on a tendance à reprendre plus vite le poids perdu. L’activité physique vient contre-balancer ce déficit de calories dépensées par l’organisme et permet de se maintenir plus facilement.

Sur les os

Avec les années, les os se fragilisent , c’est ce que l’on appelle l’ostéoporose. L’exercice physique régulier permet sur le long terme de conserver une trame osseuse de qualité surtout lorsqu’il existe de petits impacts comme dans la course ou la marche en montagne. Par ailleurs, l’activité favorise la fabrication par les os de l’ostéocalcine, une hormone qui a un rôle important dans la mémorisation.

Sur les articulations

Avec l’exercice, le cartilage des articulations s’épaissit et le nombre de fibres de collagène et d’élastine augmente conférant ainsi plus de solidité et d’élasticité aux articulations. Ainsi même si les articulations sont douloureuses, vous avez intérêt à poursuivre une activité physique régulière afin de ne pas souffrir davantage dans les années à venir.

Sur le cerveau

Une activité physique régulière augmente les facultés intellectuelles dites cognitives à savoir, la mémoire, les capacités de réflexion, d’adaptation, mais aussi améliore l’humeur en diminuant l’irritabilité. La production des neurotransmetteurs, ces petites hormones qui permettent à nos neurones de dialoguer ensemble s’en trouvent améliorés.

Comme nous avons commencé avec une phrase d’Aristote, nous finirons par son école « Le Lycée » où les philosophes devisaient en marchant, car cela favorisait leurs pensées, d’où leur nom de péripapétitiens, peripato en grec signifiant « je me promène ».

Article précédent

L'auteur : Franck Senninger

Franck Senninger est écrivain et médecin. Il écrit plus particulièrement des romans (Prix Littré, Prix du Rotary international, sélection au Prix Tangente de lycéens 2022), des nouvelles (Prix Cesare Pavese), des ouvrages de psychologie et de vulgarisation médicale. Ses livres sont actuellement traduits en italien, espagnol, portugais, polonais et en arabe. Il est membre de l'Académie Littré et ancien président du jury français du Prix Cesare Pavese (Italie). Il est aussi journaliste pour La Voce, le magazine des Italiens en France et cofondateur du Cercle Leonardo da Vinci, une association qui réunit les fils et amis de l'Italie. Il donne régulièrement des cours à l'Université Inter-Âge de Créteil et à l'Université Paris-Est Créteil. Petit-fils de philosophe, trois générations de médecins l'ont précédé ce qui explique sans doute son attrait partagé pour la plume et le stéthoscope.

2 Replies to “Mes conseils santé dans La Voce de février 2022 (Franco Berneri-Croce)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.