Livre Santé : L’ail et ses bienfaits

 Ail le soir, oignon le matin, est le malheur du médecin ! (Dicton)

 

On attribue des vertus bienfaisantes à l’ail depuis des millénaires autant en médecine holistique et nutritive que dans la vie quotidienne où une petite gousse suspendue près de soi aurait la capacité de repousser les serpents, les vampires et même le malin. Grâce aux croyances et superstitions – ô combien nombreuses ! – qui ont vite donné à l’ail une importance cruciale, on aime à le récolter et à le consommer. Mais connaît-on vraiment toutes ses vertus nutritionnelles et ses effets sur notre corps, notre cerveau, notre santé ?

Ce petit livret aux fortes saveurs vient compléter nos connaissances en la matière, présentant les qualités antiseptiques, antimicrobiennes, cardiovasculaires, anticancéreuses, diurétiques, antitussives, voire aphrodisiaques de cette petite gousse aux formes bulbées et généreuses.

Il explique quand et comment consommer cet « alicament » pour optimiser notre santé, prévenir les maladies ou, le cas échéant, les soigner, en d’autres termes, pour profiter de ses micronutriments et « booster » notre vitalité.

Un petit guide qui saura vous tenir fort en haleine !

Sortie 2014

Chez l'éditeur

Dans toutes les librairies physiques ou virtuelles

Les origines de l’ail

L’ail pourrait provenir de Mongolie pour les uns, des vastes plaines orientale de la mer Caspienne (Kazakhstan, Ouzbékistan, et Turkménistan actuels) pour les autres. De là, les marchands, les armées, les explorateurs, l’ont disséminé vers les régions méditerranéennes et d’Egypte pour gagner ensuite les quatre points cardinaux.

Sa culture remonte à 6000 ans ! En Chine, l’ail se désigne sous forme d’un monogramme, ce qui indique qu’il est connu depuis fort longtemps. Depuis les début de l’imprimerie, on retrouve le mot Da-suan qui le désigne dans un livre ancien.

L’ail appartient à la famille des Liliacées, commposée de plantes à bulbe comme l’oignon, l’échalote, la ciboulette, le poireau… mais aussi la tulipe et le lys.

On distingue l’ail blanc aux gros bulbes résistants de l’ail rose aux bulbes rosés, plus petits et capables de résister à l’hiver dans les régions plus froides.

L’ail que l’on consomme correspond à la racine, la partie bulbeuse d’une plante vivace, une herbe. Ce bulbe, que l’on nomme aussi la tête d’ail, se compose lui-même d’une vingtaine de bourgeons en forme de croissant que l’on appelle caïeux ou gousses d’ail. On compte 12 à 16 gousses par bulbe. Le tout est recouvert d’une enveloppe membraneuse.

Chacune de ces gousses est susceptible de donner naissance à une nouvelle plante avec un nouveau bulbe. La récolte de l’ail a lieu en été sous nos climats.

Cette plante produit en été des fleurs de couleur rose ou blanche suivant les variétés. Ces fleurs ressemblent avec un peu d’imagination à une ombrelle et donnent parfois naissance à des fruits noirs, ronds et lisses groupés par trois.

L’ail, plante aromatique, accompagne l’espèce humaine depuis des millénaires, ce qui explique probablement toutes les croyances et toutes les vertus qui lui sont prêtées.

Cette plante de légende en fait assurément un condiment à part.

Les légendes et les traditions

Les vertus attribuées à l’ail confinent à des croyances solidement ancrées… y comprit pour prédire la durée de l’hiver.

Ces croyances tournent autour de deux grand thèmes, la protection et les bienfaits.

Voici pêle-mêle quelques exemples à travers les âges et les peuples :

L'ail est à la santé ce que le parfum est à la rose.

Article dans Le Tribunal du net sur « L’ail et ses bienfaits »

Article dans Le Tribunal du net sur « L’ail et ses bienfaits »

Bel article dans Le tribunal du net sur mon livre L’ail et ses bienfaits Lire l’article

Article dans Psychologie sur « L’ail et ses bienfaits »

Article dans Psychologie sur « L’ail et ses bienfaits »

Bel article dans Psychologie sur mon livre L'ail et ses bienfaits Lire l'article

Article dans Medisite sur « L’ail et ses bienfaits »

Article dans Medisite sur « L’ail et ses bienfaits »

Article dans Medisite sur mon livre L’ail et ses bienfaits Lire l’article

Article dans Le Figaro sur « L’ail et ses bienfaits »

Article dans Le Figaro sur « L’ail et ses bienfaits »

Très article dans Le Figaro d’Ophélie Osterman sur mon livre L’ail et ses bienfaits Lire l’article

Article dans Marie Claire sur « L’ail et ses bienfaits »

Article dans Marie Claire sur « L’ail et ses bienfaits »

Bel article dans Marie Claire sur mon livre L’ail et ses bienfaits Lire l’article

L'auteur : Franck Senninger

Franck Senninger est écrivain et médecin. Il écrit plus particulièrement des romans (Prix Littré, Prix du Rotary international, sélection au Prix Tangente de lycéens 2022), des nouvelles (Prix Cesare Pavese), des ouvrages de psychologie et de vulgarisation médicale. Ses livres sont actuellement traduits en italien, espagnol, portugais, polonais et en arabe. Il est membre de l'Académie Littré et ancien président du jury français du Prix Cesare Pavese (Italie). Il est aussi journaliste pour La Voce, le magazine des Italiens en France et cofondateur du Cercle Leonardo da Vinci, une association qui réunit les fils et amis de l'Italie. Il donne régulièrement des cours à l'Université Inter-Âge de Créteil et à l'Université Paris-Est Créteil. Petit-fils de philosophe, trois générations de médecins l'ont précédé ce qui explique sans doute son attrait partagé pour la plume et le stéthoscope.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.