Technocratie

La technocratie : une réalité dystopique ?

La technocratie, un mot que l'on entend de plus en plus souvent. Mais que cache ce mot déjà peu sympathique en soi ?

Étymologie

Le terme « technocratie » est un néologisme qui combine « techno », provenant du grec  technē(τέχνη) signifiant « art, compétence » ou « métier », et kratos (κράτος), se traduisant par « pouvoir » ou « règne ». Ainsi, étymologiquement, la technocratie désigne le règne ou le pouvoir des techniciens, c'est-à-dire une forme de gouvernance où les décisions sont prises par des experts ou des spécialistes dans leur domaine, plutôt que par des politiciens ou des élus populaires.

Signification

La technocratie est fondée sur la croyance que les décideurs politiques devraient avoir une expertise technique et scientifique directe dans les domaines sur lesquels ils exercent leur autorité. Cette approche suggère que les décisions basées sur des connaissances spécialisées et des données empiriques sont susceptibles d'être plus efficaces et rationnelles que celles prises par des acteurs politiques traditionnels, qui peuvent être influencés par des intérêts partisans ou des considérations électorales.

Exemples concrets

L'application de la technocratie peut varier considérablement d'un contexte à un autre. Dans certains cas, elle se manifeste par des comités d'experts influençant fortement la prise de décisions politiques, comme ce fut le cas lors de la crise financière de 2008, où économistes et banquiers centraux ont joué un rôle prépondérant dans les mesures adoptées par les gouvernements. Plus récemment, la gestion de la pandémie de COVID-19 a vu des virologues, épidémiologistes et autres professionnels de santé publique orienter les politiques publiques, depuis les confinements jusqu'aux campagnes de vaccination.

Dans certains pays, la technocratie est plus qu'une simple influence; elle est au cœur du système gouvernemental. Singapour est souvent cité comme exemple de technocratie réussie, où les décisions sont fortement basées sur des évaluations techniques et scientifiques, contribuant à son rapide développement économique et à sa stabilité sociale.

Il n'est pas besoin d'aller très loin pour rencontrer la technocratie. L'Union européenne est un magnifique exemple de technocratie, avec ses nombreux comités et agences spécialisés qui influencent la prise de décisions à travers des recommandations basées sur l'expertise technique.

Aspect philosophique

La technocratie soulève des questions philosophiques profondes sur la gouvernance et l'autorité. Elle interroge le fondement de la légitimité politique : est-ce le consentement du peuple, comme dans les démocraties traditionnelles, ou l'expertise et l'efficacité dans la gestion des affaires publiques? Cette interrogation met en lumière les tensions entre efficacité et représentativité, expertise et démocratie.

Critiques et Débats : La technocratie est critiquée pour son potentiel à éloigner les citoyens des processus décisionnels et à réduire la politique à une série de problèmes techniques dépourvus de toute considération éthique ou morale. Cependant, ses défenseurs arguent que dans un monde complexe, l'expertise technique est indispensable pour aborder des défis tels que le changement climatique, la santé publique, et la sécurité internationale.

En somme, la technocratie est un concept qui interpelle sur le mode de gouvernance le plus apte à résoudre les problèmes contemporains. Elle propose une vision où l'expertise et la compétence technique sont primordiales, mais doit néanmoins trouver un équilibre avec les impératifs démocratiques et les valeurs éthiques de la société.

Le mot de la semaine dernière : stochocratie

*

La malédiction des Orléans

Plongez au cœur des ténèbres du Moyen Âge, où la guerre de Cent Ans et la peste noire façonnent un royaume de France au bord du gouffre. La Malédiction des Orléans est un voyage haletant à travers une époque où le trône repose sur les épaules d'un enfant-roi, Charles VII, et où la folie de Charles VI plonge la couronne dans le chaos. Au milieu de cette tempête, une figure de proue émerge de l'ombre, celle de Yolande d'Aragon. Cette femme de fer, belle-mère du roi, est prête à tout pour sauver le royaume. Avec l'aide du Bâtard d'Orléans et d'une pucelle venue de nulle part, elle engage une lutte sans merci contre les forces qui menacent de dévorer la France.

Dans La Malédiction des Orléans, les alliances se font et se défont sur un échiquier où chaque coup peut être fatal. Trahisons, intrigues, poisons, et séduction sont les armes de cette guerre de l'ombre, aussi impitoyable dans les salons dorés de la cour que sur les champs de bataille ensanglantés. Ce récit captivant vous entraînera dans les méandres d'une lutte de pouvoir où le destin de tout un peuple se joue à la pointe de l'épée et dans les murmures des conspirateurs.

La Malédiction des Orléans appartient à ces romans où le souffle épique de la grande Histoire rencontre la passion et la détermination d'âmes braves. Un voyage à travers le temps, où le courage et la ruse sont les seules lumières guidant un royaume à travers l'obscurité.

Acheter

La bande annonce

Abonnez-vous à la Newsletter…

L'auteur : Franck Senninger

Franck Senninger est écrivain et médecin. Il écrit plus particulièrement des romans (Prix Littré, Prix du Rotary international, sélection au Prix Tangente de lycéens 2022), des nouvelles (Prix Cesare Pavese), des ouvrages de psychologie et de vulgarisation médicale. Ses livres sont actuellement traduits en italien, espagnol, portugais, polonais et en arabe. Il est membre de l'Académie Littré et ancien président du jury français du Prix Cesare Pavese (Italie). Il est aussi journaliste pour La Voce, le magazine des Italiens en France et cofondateur de l'Alliance italienne universelle, une association qui réunit les fils de l'Italie. Il donne régulièrement des conférences à l'Université Inter-Âge de Créteil, à l'Université inter-âge de Noisy-le Grand et à l'Université Paris-Est Créteil. Petit-fils de philosophe, trois générations de médecins l'ont précédé ce qui explique sans doute son attrait partagé pour la plume et le stéthoscope.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.