Une formule de style qui laisse…

Aposiopèse

L'aposiopèse : quand le silence parle plus fort que les mots

Lorsque les mots s'arrêtent brusquement, que les phrases restent inachevées, une figure de style intrigante et puissante entre en jeu : l'aposiopèse. Cette forme d'expression littéraire repose sur l'art de suggérer plutôt que de tout dire. 

Étymologie de l'aposiopèse

L'origine de l'aposiopèse remonte à la Grèce antique, où les orateurs et les écrivains utilisaient déjà cette figure de style pour renforcer leurs discours et leurs récits. Le mot lui-même, provient du grec ancien ἀποσιώπησις aposiôpêsis« aposiopesis », qui signifie « se taire ». Ce mot dérive du verbe grec « aposiopao », qui signifie « m'arrêter brusquement ». Cette étymologie reflète parfaitement la nature de l'aposiopèse, où l'expression s'arrête soudainement, laissant place à l'interprétation et à l'imagination.

Explication de l'aposiopèse

Cette interruption crée une tension dramatique ou émotionnelle en laissant les lecteurs ou les auditeurs imaginer la suite du discours. En d'autres termes, l'aposiopèse crée un vide dans le discours, et c'est précisément ce vide qui attire l'attention et suscite l'émotion.

Exemples littéraires d'aposiopèse

  1. Bérénice de Racine (II,4) « Moi, qui mourrais le jour qu'on voudrait m'interdire
    De vous… » Avec cette interruption l'auteur laisse imaginer au lecteur ce que bon lui semble.

  2. Le Cid de Pierre Corneille : Dans cette pièce classique, l'aposiopèse est utilisée pour exprimer un fort conflit intérieur. Rodrigue déclare : « Je partage son trépas ; mais encore… », laissant le public en suspens quant à ses intentions et à la suite de ses paroles.'art de laisser le silence parler plus fort que les mots.

  3. Jane Eyre de Charlotte Brontë : Dans ce roman classique, lors d'une scène cruciale, le personnage de Rochester déclare : « Je ne peux pas … » L'aposiopèse ici montre son incapacité à finir sa phrase en raison de l'émotion qui le submerge.

  4. Le Rouge et le Noir de Stendhal : Julien Sorel, le protagoniste, se trouve dans une situation périlleuse lorsque sa relation avec Mme de Rénal est découverte. Dans un moment de tension, Stendhal écrit : « Elle serait venue… ». L'interruption suggère l'incertitude de l'issue de la situation.

***

Le mot de la semaine dernière : apophtegme

*

Retrouvez I.G. Intelligence génétique un thriller sur l'épigénétique.

Dans I.G. Intelligence génétique, plongez au cœur d'un thriller captivant où les limites de la science sont mises à l'épreuve. Marc Vernon, brillant professeur en biologie moléculaire, fait une découverte révolutionnaire : un moyen d'accélérer l'évolution de la nature vivante. Mais ce qui devait être une avancée scientifique majeure se transforme rapidement en un cauchemar angoissant.

Après quelques essais prometteurs sur des animaux de laboratoire, Marc décide de prendre des raccourcis et expérimente sur lui-même, ignorant les conséquences potentielles. Sans donner de nouvelles à son équipe, il s'envole pour Denver dans le Colorado, laissant sa jeune collaboratrice désemparée. Déterminée à retrouver son mentor et à comprendre les mystères qui l'entourent, elle se lance dans une quête dangereuse où sa vie est constamment menacée.

Au cœur de ce récit palpitant, une question cruciale se pose : sommes-nous les produits de nos gènes ou de nos expériences personnelles ? I.G. Intelligence génétique explore cette question universelle avec une tension croissante. Alors que les rebondissements se succèdent, les secrets du passé refont surface, remettant en question notre compréhension même de l'humanité.

À travers une écriture haletante et des personnages complexes, ce thriller vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page. « Évolution Mortelle » est bien plus qu'un simple récit scientifique, il offre une réflexion profonde sur les forces qui façonnent notre identité. Préparez-vous à une aventure terrifiante où la frontière entre la science et l'humanité devient floue, et où chaque décision peut avoir des conséquences mortelles.

 

La bande annonce

Abonnez-vous à la Newsletter…

L'auteur : Franck Senninger

Franck Senninger est écrivain et médecin. Il écrit plus particulièrement des romans (Prix Littré, Prix du Rotary international, sélection au Prix Tangente de lycéens 2022), des nouvelles (Prix Cesare Pavese), des ouvrages de psychologie et de vulgarisation médicale. Ses livres sont actuellement traduits en italien, espagnol, portugais, polonais et en arabe. Il est membre de l'Académie Littré et ancien président du jury français du Prix Cesare Pavese (Italie). Il est aussi journaliste pour La Voce, le magazine des Italiens en France et cofondateur de l'Alliance italienne universelle, une association qui réunit les fils de l'Italie. Il donne régulièrement des conférences à l'Université Inter-Âge de Créteil, à l'Université inter-âge de Noisy-le Grand et à l'Université Paris-Est Créteil. Petit-fils de philosophe, trois générations de médecins l'ont précédé ce qui explique sans doute son attrait partagé pour la plume et le stéthoscope.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.