Zen en poche

Contes et Koans zen sélectionnés et commentés par Franck Senninger

Bande annonce

Sortie le 21 janvier 2020

4e de couverture

Les histoires, les contes zen et les koans de ce recueil recèlent un profond enseignement spirituel, le plus souvent exposé de façon humoristique ou inattendue. Si certains provoquent le rire, d’autres la réflexion, aucun ne laisse indifférent.

Dans un monde en quête de valeurs authentiques et dans la course à la performance qui caractérise nos sociétés modernes, ces récits souvent millénaires nous rappellent à une sagesse parfois oubliée et pourtant plus que jamais nécessaire.

Un livre à emporter partout avec soi

Les plus de ce recueil

  • Des petits contes courts, faciles à lire.
  • Une phrase en italique qui sert de tremplin à une réflexion propre.
  • Les plus grands penseurs Zen : Bouddha, Lao Tseu et de grands maîtres zen.
  • Des Koans, phrases qui touchent davantage la sensibilité que la raison

Chez l’éditeur, en librairies physiques et virtuelles

Préface

Les histoires zen recèlent toutes une grande profondeur.

Beaucoup ont déjà été publiées et nous avons voulu sélectionner ici celles qui nous paraissent les plus emblématiques, voire les plus humoristiques, car le zen ne manque pas d’humour. Parfois, le lecteur y trouve une réponse à ses propres interrogations. Et puis, peu à peu, l’explication pourtant évidente au premier abord se modèle et devient un sujet de méditation souvent inépuisable. D’autre fois, le sens du récit reste obscur, et il faut passer de longs moments avant d’en pénétrer la signification.

Nous nous sommes permis d’écrire à la fin de chaque historiette une amorce de réflexion pour aider la recherche spirituelle. Cette pensée s’inscrit en italique. Bien entendu, l’interprétation en est très subjective mais il nous a semblé qu’elle pouvait conduire à une démarche plus personnelle du lecteur, voire à ouvrir une discussion avec des tiers. Toutes ces histoires peuvent se comprendre en fonction de l’expérience de chacun ; c’est ce qui en fait leur originalité et leur force. S’il est difficile de définir ce qu’est le zen, il est plus facile de caractériser ce qu’il n’est pas : il n’est ni péremptoire, ni absolu, ni pontifiant. Il est surtout ce que vous en faites.

Le principe fondamental du zen que l’on retrouvera tout au long de ce recueil réside dans la formule « ici et maintenant ». Il ne s’agit pas de « tout, tout de suite » mais bien plutôt de la capacité à se satisfaire du miracle de la vie à chaque moment et en tout lieu.

Les koans présentés en seconde partie d’ouvrage choquent le plus souvent la logique. C’est un peu le coup de pied dans la fourmilière qui permet un réarrangement de celle-ci avec les propres valeurs du lecteur. Ces koans, souvent sous forme d’interrogation, sont très intimes et la solution que celui-ci apportera différera de la réponse de celui-là. En tout cas, ils promettent de longues heures de méditation… ou quelques secondes de sourire.

Le potager

Après une longue séance de méditation, le maître se promène dans le potager en compagnie de ses disciples ; tout à coup, le plus jeune de ceux-ci se dirige vers les salades et écrase une limace sous sa semelle.

Un autre élève, sourcils froncés, le réprimande alors : « Tu as eu tort d’écraser cette limace, car quand bien même il ne s’agit que d’un animal très primaire, c’est néanmoins une forme de vie, et la vie est sacrée. On doit donc la respecter ». Cherchant une confirmation, qui ne vient pas, auprès du maître, il lui demande : « N’est-ce pas, Maître ?

— Oui, tu as raison », répond celui-ci.

Le premier disciple rétorque immédiatement :

« Sans doute cette limace est-elle respectable, mais elle mange nos salades, et ces salades sont notre seule source d’alimentation en cette saison. J’ai donc bien agi en défendant une vie plus évoluée que celle de cette limace : la nôtre ». Il se tourne à son tour vers le maître en quête d’approbation : « N’est-ce pas, Maître ?

— Oui, tu as raison », confirme le maître.

Un troisième disciple, plus mûr et plus avancé dans l’étude des processus mentaux, intervient alors :

« Mais, Maître, vous donnez raison à la fois à l’un et à l’autre. Pourtant tous deux sont en complète contradiction. On ne peut pas à la fois donner raison à un argument et à son contraire !

— Oui, tu as raison », atteste le maître.

La vérité n’est jamais une.

L’ouvrage n’est que citations

Ce livre m’a beaucoup aidé, notamment dans mon travail.

A. N.

Ancienne version (2012)

L'auteur : Franck Senninger

Franck Senninger est écrivain et médecin. Il écrit plus particulièrement des romans (Prix Littré, Prix de l'Orvanne littéraire du Rotary international), des nouvelles (Prix Cesare Pavese), des ouvrages de psychologie et de vulgarisation médicale. Ses livres sont actuellement traduits en italien, espagnol, portugais, polonais et en arabe. Il est membre de l'Académie Littré, président du jury du Cercle Leonardo da Vinci et ancien président du jury français du Prix Cesare Pavese (Italie). Il est aussi journaliste pour La Voce, le magazine des Italiens en France. Petit-fils de philosophe, trois générations de médecins l'ont précédé ce qui explique sans doute son attrait partagé pour la plume et le stéthoscope.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *