Le mot de la semaine : synédoque

Le mot de la semaine : synédocque

συνεχδοχε, compréhension de plusieurs choses à la fois.

La synédoque est une figure de style qui permet de remplacer le tout par la partie ou la partie par le tout. 

Exemple de remplacement du tout par la partie
C'est une belle porcelaine pour dire que le vase est de qualité
On qualifie ce type de synédoques de généralisantes ou d'expansives ou encore de croissantes.

Citons encore quelques exemples :
C'est une sacrée gachette (un très bon tireur)
La couronne d'Angleterre
(la reine ou le roi d'Angleterre)
Les bleus
(les joueurs de l'équipe de France au maillot bleu)

Exemple de remplacement de la partie par le tout
C'est le roi de la pédale pour dire que le coureur cycliste est un champion.

On qualifie ce type de sénédoques de particularisantes ou de restrictives ou encore de décroissantes.

Citons encore quelques exemples :
Son vélo a crevé (Evidemment c'est le pneu)
C'est un bon Bordeaux
(C'est un bon vin de la région de Bordeaux)
L'Assemblée nationale a voté
(ce sont les députés présents qui ont voté)

On peut aussi utiliser

  • un nom propre pour un nom commun : C'est un Hercule, pour dire qu'il est très fort ;
  • un singulier pour signifier le pluriel : Je vais dormir à la belle étoile pour dire dehors, sous les étoiles ;
  • un pluriel pour signifier le singulier : Je me rapproche des cieux pour dire que je monte en altitude, plus près du ciel ;
  • la matière pour signifier un être : Les dents de la mer pour nommer les requins.

Ce dernier exemple est intéressant car il est assez conceptuel et se rapproche de la métonymie et constitue à lui seul une métaphore.

Le mot de la semaine dernière : Métonymie

Retrouvez Périclès, l'un des plus grands orateurs de tous les temps dans Je m'appelle Aspasie (Prix du Rotary International).

Abonnez-vous à la Newsletter…

L'auteur : Franck Senninger

Franck Senninger est écrivain et médecin. Il écrit plus particulièrement des romans (Prix Littré, Prix du Rotary international, sélection au Prix Tangente de lycéens 2022), des nouvelles (Prix Cesare Pavese), des ouvrages de psychologie et de vulgarisation médicale. Ses livres sont actuellement traduits en italien, espagnol, portugais, polonais et en arabe. Il est membre de l'Académie Littré et ancien président du jury français du Prix Cesare Pavese (Italie). Il est aussi journaliste pour La Voce, le magazine des Italiens en France et cofondateur du Cercle Leonardo da Vinci, une association qui réunit les fils et amis de l'Italie. Il donne régulièrement des cours à l'Université Inter-Âge de Créteil et à l'Université Paris-Est Créteil. Petit-fils de philosophe, trois générations de médecins l'ont précédé ce qui explique sans doute son attrait partagé pour la plume et le stéthoscope.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.